Maryan nous a quitté.

 

 

Le codep 94 et tous les cyclos du Val de Marne sont en deuil.

Qui ne connaissait pas Maryan ?

 

 Président de l' AS brevannaise depuis de  nombreuse année ;

Aprés un long combat contre la maladie, Notre ami Maryan nous a quitté cette nuit.

 

 Mon Cher Maryan,

 

Ton départ est brutal, bouleversant, émouvant. Nous sommes tous réunis à tes côtés, pour te dire au
revoir, pour te rendre un dernier hommage, au nom d’une amitié largement partagée.
Le cyclotourisme perd un grand homme ! Un homme dont les qualités étaient reconnues et
appréciées : dévoué, jovial, souriant et sympathique.
Toutes nos pensées vont vers toi aujourd’hui, et aussi accompagner dans cette douloureuse épreuve,
Yvette ton épouse, ta maman, ta fille Sandrine, ta petite fille, ton gendre et toute ta famille.
Tu sais Maryan que tu vas laisser un grand vide derrière toi !
Il me semble nécessaire de refaire quelques pas en arrière, et comme je te l’ai dit, j’ai admiré et
sublimé ton courage, ta combativité, face à cette « foutue » maladie. Tu as toujours su rester digne,
en surmontant toutes ces épreuves, occultant tous les maux, pour ta famille, tes proches et ton club.
Jusqu’à la fin, tu as pensé au devenir de ton club, à tes nombreux amis cyclos, en me laissant la lourde
tâche, de leur annoncer qu’ils ne te reverraient plus, c’était le 18 février. Quelques jours avant, tu
m’annonçais que tes résultats médicaux te laissaient peu d’espoir, tu en étais conscient, et ta
combativité naturelle te laissait toujours présager une lueur d’espoir. Parce que jusqu’à la fin, tu
souhaitais pouvoir transmettre ton savoir, ton expérience, à tous ceux qui t’ont aimé et accompagné
pendant ces 23 années, en tant que Président.
Tu as connu depuis ces dernières années de rudes épreuves face à la maladie. Yvette et toi, vous n’avez
pas été épargnés. Vous avez toujours su les surmonter, main dans la main, conscient pourtant que le
destin en avait choisi autrement…

Aujourd’hui, ce sont tous les cyclos du Val-de-Marne qui sont endeuillés et jamais nous ne pourrons   oublier un homme aussi dynamique, qui a mené à bras le corps son club. Tes qualités de Président étaient reconnues et appréciées de tous. Présider un club, sait aussi savoir manager, conduire ses troupes au summum, pour honorer les couleurs de son club, et ça, tu as toujours su le faire.
Tu m’as confiée avoir transmis les dernières consignes à ton comité directeur quelques jours avant ton
départ, sachant qu’il n’y avait plus d’issue. Soucieux aussi, car il restait encore tellement de sujets à
aborder. Faute de temps, je t’ai assuré de mon soutien pour que ton club perdure.
Je respecte une de tes dernières volontés : encourager ton comité directeur à être digne de ton nom,
à rester solidaires en ta mémoire, ce qui serait une juste récompense après tant d’années
d’investissement et ainsi honorer la petite reine.
Je n’oublierai jamais ton fidèle soutien depuis que je préside le comité départemental, toujours
bienveillant et tes conseils m’étaient précieux. Je souligne aussi l’affection inconditionnelle que tu as
toujours eu pour mon père et ta fierté d’acquérir depuis son départ en 2001, tous les challenges
portant son nom et très touchée que tu me compares à lui. Tous ces encouragements vont me
manquer.
C’est ainsi, que je peux dire à ton club, comme tu l’as souhaité, rien n’est insurmontable, lorsque nous
en avons le courage, l’envie, en ayant un sens innée du bénévolat sans ambition personnelle. Ce que
tu as incarné pendant toutes ces années, pour faire vivre ton club.
Souvenez-vous du mot de votre président le 17 janvier dernier lors de votre assemblée générale, je
cite : «ne perdons pas les valeurs de la convivialité, d’amitiés entre clubs, entre licenciés et amis cyclos.
Continuons à parcourir par monts et vallées à vélo, nos contrées si prisées pour la liberté de faire du
cyclotourisme. Continuons à élever nos valeurs d’humanisme au sein de notre section cyclovtt et
roulons longtemps ensemble dans la paix ».
C’est bien pour cela, que je ne peux qu’encourager ton club à surmonter cette épreuve et ainsi
respecter ta dernière volonté.
Alors, mon Cher Maryan, soit assuré de notre fidèle soutien, que la paix soit avec toi, te souhaitant en
cette période de mi-carême, de retrouver très vite le chemin de la lumière vers tes chers amis disparus
et saches, que nous ici, nous te t’oublierons jamais. ADIEU MARYAN.

 

Marie-Christine

Flash Infos

Prochaine Organisation

30/04/2017


ROUTE17EME RANDONNEES THIAISIENNES

VTTCRITERIUM DEPARTEMENTAL JEUNE CYCLO VTT

ROUTECRITERIUM DEPARTEMENTAL JEUNE CYCLO ROUTE

Prochaine Réunion

31/05/2017


REUNIONComit Directeur

Newletters du Codep

Kiosque à Journaux
Vélo en France

test vef 300x145